BENOIT KILIAN 

Yellow Gretsch

Le Yellow gretsch bordel !!

Benoit Kilian, joue de la batterie depuis un concert à l’ouest de la Grosne, chez feu Jacky Barbier…. qui ne voulais pas de son merdier (set de percus plus grosse caisse pourrie de l’époque) sur sa petite scène !! Merci Jacky !

Le son, la matière sonore ne cesse de l’attirer, et c’est ainsi que l’improvisation s’impose comme l’évidence de sa pratique.

Et voilà pourquoi, survient l’idée d’électrifier un BERIMBAU, puis d’en fabriquer un en buis….. ce sera BrmB, joué dans GHOTUL, et parfois en solo.

Plus de codes, plus de place déterminée, ni accompagnateur, ni soliste, ni leader, ni exécutant, juste de l’Utopie Fraternelle et du spirit.

Il se retrouve pleinement dans la création et la vie du collectif GEX  , c’est bon pour les nouvelles expériences !

Il collabore ainsi avec Laborintus, créé des unions durables, joue avec Jean-Luc PetitJérôme Noetinger, Benjamin Duboc, Jean Marc Foussat (Marteau Rouge …) monte NÜK, NÜK ELEKTRIK, KOD B, et se lance pour 2014 dans un projet ambitieux et passionnant autour de H.D.Thoreau : L’ARPENTEUR.

Plus récemment, le solo, sur une grosse caisse de 36  » : GCH36

gch36-1

Il trouve la solution pour unir les vins vivant et sa musique naturelle dans le projet Le SON DES FLACONS où le vin devient subitement partition.

Voici comment s’articulent ses ambitions artistiques, dans plusieurs directions, avec un seul but, faire de la musique, pour vivre.

DSC_0115 3

Contactez-le